..... que je ne vous avais pas causé de soupe.....

en fait, je viens vers vous, chers food-obsessed lecteurs, pour vous signaler que la soupe de laitue, c'est franchement pas terrible. 

Je cherchais l'inspiration il y a peu pour renouveller mon stocks de soupes congelées à emporter au cravail (d'ailleurs, va falloir que je m'y remette soon, le niveau redevient dangereusement bas), et je vous avais fait part de mes divers essais.  Le velouté d'aubergines, fine, même pour une ennemie des aubergines.  La creme de carottes à la menthe, pas mal mais sans plus.  Le velouté celeri gingembre, exquis.  Le velouté de champignons au roquefort, de même.  Mais faire revenir de la laitue dans de l'huile d'olive, puis arroser d'eau et ajouter de la patate, c'est franchement pas l'idée du siècle.  En même temps, me direz-vous, c'était un peu prévisible.  Mais bon, j'ai déjà eu de bonnes surprises, comme dans le cas de la creme de chou-fleur à la coriandre.  Alors j'ai tenté.  Ben évitez.  Franchement. 

Si vous avez des super recettes de soupes light ET sympas, faites péter, va falloir que je m'y colle. 

J'en profite également pour vous donner mon avis sur le conseil d'une collègue, qui m'a dit que pour faire une onctueux velouté de chou-fleur, fallait mettre une portion de vache qui rit dans la soupe, eh ben pareil, ne suis pas convaincue.  Pourtant, suis une inconditionnelle de la vache qui rit.  Enfin, si on met l'intégralité de la boîte de 24 portions, ça doit commencer à devenir pas mal, mais en dessous, c'est très bof.