....l'entrée classique par excellence, mais bon, le classicisme a du bon aussi!

Le plus pénible, en fait, c'est d'ouvrir les coquilles St Jacques.  Alors vous pouvez tricher et en acheter des surgelées, ou bien aller chez le poissonnier et lui en acheter des toutes propres.  Elles sont meilleures, et tout le boulot est fait!

Pour 2 personnes, une dizaine de noix de St Jacques sont suffisantes, je pense.  Suaf si vous avez très faim. 

2-3 poireaux.  Il y a des puristes qui n'utilisent que le blanc de poireaux, moi je crie au scandale, le vert du poireau, c'est très bon aussi, et on voit bien qu'ils n'ont pas fait la guerre, tous ces jeunes. 

Lavez et coupez vos poireaux (blancs et verts, ou pas) en tranches, et égouttez-les bien.  Faites fondre un gros morceau de beurre dans une poele, et ajoutez les poireaux.  Laissez fondre à feu doux, en remuant de temps en temps.  Pendant genre 10 minutes.  Environ.  Faut goûter, elle a dit la dame dans madame le chef. 

Quand c'est quasiment cuit, tendre, versez de la crème sur les poireaux.  Moi j'utilise de la Bridélight à 4%, mais vous faites comme vous voulez, of course.  Pouvez mettre de la vraie crème aussi.  Bien mélanger, et ajouter les noix de St Jacques.  A moins d'aimer les noix de St Jacques caoutchouteuses (y'a des gens qui aiment, moi pas, mais tous les goûts sont dans la nature, paraît-il), faites les cuire seulement 30-45 secondes de chaque côté, et servez tout de suite.  En rajoutant de la cème éventuellement.  Et un tour de moulin 5 baies si ça vous chante. 

Bon, la photo est encore pas top--top, mais on fait ce qu'on peut.  C'est super bon, c'est déjà ça!

st_jacques_fondue_de_poireaux

J'avais fait ça pour la St Valentin, comme vous pouvez constater avec la date de la photo, avec des pavés de boeuf façon Rossini, et des fondants au chocolat.  Si vous êtes sages, je vous posterai ces recettes aussi.